Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
L'asthme
Accueil > L'asthme > Mieux connaître l'asthme > Crise d'asthme > Exacerbation : la comprendre pour mieux la prévenir

Exacerbation : la comprendre pour mieux la prévenir

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 02 mai 2017

On connaît la crise d’asthme et ses symptômes : toux sèche, respiration sifflante, sensation d’oppression dans la poitrine, difficulté à respirer… Ces symptômes doivent être soulagés rapidement lorsqu’on prend un traitement de crise. Sils persistent pendant plusieurs heures et s’aggravent, malgré la prise répétée de ce traitement, on parle d’exacerbation.


L’importance d’un asthme contrôlé

Le meilleur moyen d’éviter une exacerbation, c’est d’avoir un asthme bien contrôlé.

Le contrôle de l'asthme

On définit le contrôle de l’asthme à l’aide des éléments suivants, observés sur une durée de quatre semaines :

  • Pas de gêne dans la journée plus de deux fois par semaine
  • Pas de réveil nocturne
  • Pas de gêne dans les activités quotidiennes habituelles (travail, ménage, activité physique…)
  • Pas d’utilisation du traitement de crise plus de deux fois par semaine

Si votre médecin vous l’a prescrit, il est important de prendre votre traitement de fond chaque jour, même si vous n’avez pas de symptômes.  
Enfin,  pour limiter le risque, il est essentiel de bien connaître les facteurs qui déclenchent votre asthme, afin e mieux les éviter.
 

Comment traiter une exacerbation ?

Lorsqu’une crise s’aggrave et dure dans le temps, utilisez votre traitement de secours et n’hésitez pas à répéter les prises. Si les symptômes persistent, ou si l’exacerbation est soudaine, c’est une urgence médicale : il faut composer le 15 (depuis un poste fixe) ou le 112 (depuis un mobile). Des corticoïdes en comprimés peuvent notamment vous être prescrits pendant 7 à 10 jours, pour apaiser l’inflammation des bronches et traiter l’exacerbation. Dans certains cas graves, une hospitalisation peut être nécessaire.
En cas de risque d’exacerbation, le médecin peut préparer avec vous un plan d’action personnalisé écrit, ou une ordonnance détaillée en cas de crise : adaptés à votre situation, ils vous aident à gérer les symptômes et à adapter le traitement vous-même, incluant le traitement de fond habituel et les corticoïdes oraux. Le plan d’action définit aussi les situations d’urgence, nécessitant une aide médicale.

Un suivi renforcé avec votre médecin

Après une exacerbation, prenez rendez-vous avec votre médecin dès que possible. Il adaptera si besoin votre traitement de fond et analysera avec vous les causes de la survenue d’une exacerbation, afin d’éviter que cela ne se reproduise. Par ailleurs votre médecin surveillera l’évolution de vos symptômes, jusqu’à ce que ceux-ci s’apaisent et que vos capacités respiratoires retrouvent leur niveau habituel : pour un risque réduit de crise et une meilleure qualité de vie au quotidien !  

Bénéficier du service sophia

Pour bénéficier d'un accompagnement personnalisé, inscrivez-vous au service sophia en quelques clics.

>En savoir plus sur le service sophia

Je suis adhérent sophia

Compte personnel et sécurisé, l’espace sophia m’aide à agir pour ma santé grâce à un suivi de mes données de santé et à la possibilité de poser des questions aux infirmiers-conseillers en santé.

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin