Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
L'asthme

Contrôle de l'asthme

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 26 décembre 2013

L’essentiel

  • Un asthme est parfaitement contrôlé quand la personne asthmatique n’a pas de crises. On parle de contrôle optimal de l'asthme.
  • L’objectif du traitement de l’asthme est le contrôle de la maladie.
  • Le contrôle de l'asthme est facile à évaluer par un des trois questionnaires existants à ce sujet.
  • Si votre asthme n’est pas totalement contrôlé, votre médecin adaptera le traitement de fond pour prévenir les crises et préserver votre qualité de vie.

L’asthme est une maladie chronique respiratoire caractérisée par une inflammation (ou irritation) des bronches, réagissant de façon excessive à certains facteurs. Cette inflammation, réversible, peut être traitée par une prise en charge adaptée.

Le traitement de fond permet à la personne asthmatique de ne plus avoir de crise : cela correspond au contrôle optimal de la maladie.

1. Comment savoir si l’asthme est bien contrôlé ?

Votre asthme peut varier avec le temps. Il est important d’évaluer vous-même et régulièrement le contrôle de votre asthme. Pour cela, vous pouvez vous aider d’un des questionnaires sur le contrôle de l’asthme de l’adulte disponibles sur internet :

  • ACT (Asthma Control Test) : évaluation sur 4 dernières semaines ;
  • ACQ (Asthma Control Questionnaire) : évaluation sur les 7 derniers jours ;
  • ATAQ (Asthma Therapy Assessment Questionnaire) : évaluation sur 4 dernières semaines.

Certains sont disponibles en français.

Votre médecin peut vous aider dans le choix du questionnaire d’évaluation du contrôle de votre asthme. N’hésitez pas à lui en parler !

Haut de page

2. Qu’est-ce qu’un asthme bien contrôlé ?

Le contrôle est évalué de préférence sur une période de quatre semaines.
Votre asthme est bien contrôlé si :

  • vous avez eu peu de symptômes durant la journée (pas plus de 2 fois/semaine) ;
  • votre asthme ne vous a pas réveillé la nuit  ;
  • vous avez pu pratiquer vos activités habituelles (profession, loisirs, ménage) sans difficulté ;
  • vous avez utilisé rarement votre traitement de secours (pas plus de 2 fois/semaine).

L’objectif du traitement de l’asthme est d’obtenir si possible un contrôle optimal, c'est-à-dire une absence totale de signes depuis 4 semaines : pas d’essoufflement, pas de réveils nocturnes dus à la maladie, pas de consommation du traitement de secours.

Si votre asthme n’affecte pas du tout votre vie quotidienne, on considère qu’il est bien contrôlé et vous pouvez poursuivre le même traitement. Après plusieurs mois de traitement de fond sans crises, votre médecin peut éventuellement diminuer votre traitement tout en s’assurant que votre asthme reste contrôlé. Dans tous les cas, n’arrêtez pas votre traitement de vous-même, sans l’avis de votre médecin.

Haut de page

3. Qu’est-ce qu’un asthme partiellement contrôlé ?

Vous constatez qu’au moins un des éléments suivants est présent :

  • vous ressentez plus fréquemment des symptômes durant la journée (plus de 2 fois/semaine) ;
  • votre asthme se déclenche la nuit et vous réveille (au moins une fois par semaine) ;
  • vous êtes limité dans vos activités quotidiennes (au moins une fois par semaine) ;
  • vous utilisez souvent votre traitement de secours (plus de 2 fois par semaine).

Votre asthme est moins bien contrôlé. Parlez-en avec votre médecin traitant : il adaptera votre traitement si nécessaire.

Haut de page

4. Qu’est-ce qu’un asthme non contrôlé ?

Si vous constatez que trois des éléments précédents sont présents, votre asthme est considéré comme "non contrôlé". Votre vie quotidienne en est affectée.

Consultez rapidement votre médecin. Il fera le point avec vous pour en rechercher la cause : une exposition à un facteur déclenchant, une infection respiratoire, ou une prise irrégulière de votre traitement de fond. Il adaptera ce dernier pour retrouver le contrôle de votre asthme.

Haut de page

Pour en savoir plus

Sources

  • Recommandations GINA (2012) : Guide for asthma management and prevention.

à retenir

Un asthme bien contrôlé permet de préserver la qualité de vie.
Surveiller ces symptômes à l'aide d'un questionnaire d'auto-évaluation et dialoguer régulièrement avec le médecin permettent d'adapter le traitement de fond pour maintenir le contrôle de l'asthme.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin