Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
L'asthme

Traitement de fond

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 06 mai 2015

L’essentiel

  • Il existe deux types de traitement pour l’asthme :
    • Le traitement de la crise (ou traitement de secours) soulage rapidement les symptômes en ouvrant les bronches, mais n’agit pas sur l’inflammation.
    • Le traitement de fond agit au long cours sur la cause de l’asthme. Il calme l’irritation et soigne l’inflammation des bronches. Le traitement de fond est nécessaire lorsque l’on a plusieurs crises par semaine. Pour être efficace, le traitement de fond doit être pris tous les jours, même en dehors des crises.
    • Un traitement de fond, souvent nécessaire dans l’asthme, sera proposé par votre médecin.

    L’asthme se caractérise par une inflammation chronique (permanente quand elle n'est pas traitée) des bronches, qui sont les conduits dans lesquels l’air circule pour arriver aux poumons. Cette inflammation permanente rend les bronches très sensibles. En présence de certains facteurs (poussières, pollens, fumée du tabac, virus, etc.), les bronches produisent une quantité excessive de mucus (substance qui protège les bronches) et les muscles qui entourent les bronches réagissent en se contractant. Le passage de l’air devient de plus en plus difficile : c’est la "crise d’asthme".

    Les traitements médicamenteux permettent de contrôler l’asthme en soulageant les symptômes, et en réduisant la fréquence des crises. Ils rendent l’asthme compatible avec une vie normale mais ne le guérissent pas. Il convient donc d’adapter votre traitement médicamenteux à l’évolution de vos symptômes.

    1. Qu’est-ce que le traitement de fond de l’asthme ?

    Le traitement de fond est un traitement qui soigne la cause de l’asthme (principalement l’inflammation chronique des bronches). Il agit sur le long terme et, pour qu’il soit efficace, il importe de le prendre tous les jours. Il permet ainsi d’éviter ou de limiter la survenue des crises.
    À l’inverse, le traitement de crise est utile au début ou au cours d’une crise car il agit rapidement au niveau des bronches en les dilatant, et il soulage les symptômes. Mais cette action est de courte durée et n’empêche pas la survenue de la crise suivante.

    Lorsque l’asthme n’est pas bien contrôlé (nécessité de prendre son traitement de crise plus de deux fois par semaine, réveils nocturnes, limitation de certaines activités), il devient nécessaire de débuter ou d’augmenter son traitement de fond.

    Haut de page

    2. Quels sont les médicaments utilisés dans le traitement de fond ?

    Les deux principaux types de médicaments utilisés dans le traitement de fond sont :

    • Les médicaments qui réduisent l’inflammation des bronches et donc leur sensibilité excessive aux facteurs qui déclenchent les crises. 
      Les plus utilisés sont les corticoïdes inhalés.
    • Les médicaments qui agissent sur la contraction des bronches ou bronchodilatateurs de longue durée d’action. Ils diffèrent des bronchodilatateurs d’action rapide et courte du traitement de crise.
      Ils peuvent être associés aux corticoïdes inhalés lorsque ceux-ci ne suffisent pas à contrôler l’asthme.

    Pour bien utiliser son inhalateur

    Les médicaments du traitement de fond sont inhalés pour la plupart, ce qui leur permet d’agir directement au niveau des bronches.

    Il est important de bien savoir utiliser son inhalateur pour qu’une dose suffisante de médicament soit délivrée dans les bronches.
    Lors de l’achat de votre inhalateur, vous pouvez demander une démonstration à votre pharmacien.

    Il est aussi recommandé de se rincer la bouche avec un verre d’eau, en cas de prise de corticoïdes inhalés, pour éviter les mycoses buccales.

    Le premier traitement de fond comprend habituellement des corticoïdes inhalés. Si ce traitement se révèle insuffisant, le médecin augmente progressivement la dose et/ou ajoute un autre médicament, en procédant par étape jusqu’à ce que l’asthme soit contrôlé.

    Certaines formes d’asthme sévère sont traitées avec des corticoïdes oraux (comprimés ou gouttes) qui agissent sur tout l’organisme. En cas de traitement de longue durée, certaines précautions sont à prendre pour éviter (ou retarder) l’apparition d’effets secondaires.

    Comme l’inflammation des bronches chez les asthmatiques est permanente, le traitement de fond doit être pris tous les jours.

    3. Comment adapter le traitement en cas de besoin ?

    Contrôler son asthme consiste à supprimer les crises et à maintenir une qualité de vie satisfaisante malgré la maladie.
    Parce que votre asthme peut varier avec le temps, il est nécessaire de faire le point régulièrement avec votre médecin, notamment en cas de signes d’aggravation. Si vous ressentez à nouveau des symptômes nocturnes, une gêne dans vos activités quotidiennes ou si vous avez recours à l’utilisation plus fréquente de votre bronchodilatateur (traitement de la crise), votre asthme est à nouveau mal contrôlé. Il est alors important d’en parler à votre médecin.

    Si votre asthme n’affecte pas du tout votre vie quotidienne, on considère qu’il est bien contrôlé et vous pouvez poursuivre le même traitement. Après plusieurs mois de traitement de fond sans crises, votre médecin peut éventuellement diminuer votre traitement tout en s’assurant que votre asthme reste contrôlé. Dans tous les cas, n’arrêtez pas votre traitement de vous-même sans l’avis de votre médecin.

    À l’inverse, si des signes apparaissent, il est conseillé de contacter votre médecin pour faire le point sur vos symptômes et votre traitement.

    Pour savoir si votre asthme est contrôlé, utilisez un des questionnaires validés et traduits en français sur le contrôle de l’asthme :

    • ACT (Asthma Control Test),
    • ACQ (Asthma Control Questionnaire),
    • ATAQ (Asthma Therapy Assessment Questionnaire).
    Haut de page

    Pour en savoir plus

    Sources

    • Recommandations GINA (2012) : Guide for asthma management and prevention.

    à retenir

    Le traitement de fond permet de contrôler l’asthme en réduisant la fréquence des crises.
    Il est donc important de le prendre quotidiennement, de surveiller ses symptômes, et de dialoguer avec son médecin pour l’adapter si besoin.
    Un asthme bien contrôlé est synonyme de qualité de vie préservée.

    Haut de page

    Aller plus loin avec sophia

    Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

    • de l'information, des témoignages et conseils
    • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

    > En savoir plus sur le service sophia

    HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
    Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
    Vérifiez ici
    Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
    popin