Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
L'asthme
Accueil > L'asthme > Mieux vivre au quotidien > Santé au quotidien > Tabac > Arrêt du tabac, quels bénéfices
Tabac
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 28 mars 2014

Arrêt du tabac, quels bénéfices

L’essentiel

  • Il est toujours bénéfique d’arrêter de fumer quelles que soient l’importance et la durée de votre consommation de tabac, même si vous avez déjà fait d’autres tentatives.
  • Arrêter de fumer a des effets positifs sur votre bien-être et sur votre santé. Votre cœur et vos vaisseaux sont mieux protégés et votre souffle s’améliore. Si vous êtes asthmatique, vous diminuez le risque de faire des crises d’asthme et si vous avez une bronchite chronique, vous ralentissez son évolution. Enfin vous réduisez le risque de cancer, en particulier du poumon.
  • En arrêtant de fumer, vous protégez aussi votre entourage.

Arrêter de fumer présente de nombreux bénéfices. Vous retrouverez toutes sortes de plaisirs : un meilleur souffle, le goût des aliments, un regain d’énergie, une peau plus belle...
Vous améliorerez aussi votre santé, vous protégerez votre entourage et vous ferez des économies.

1. Pour protéger mon cœur et mes vaisseaux

Arrêter le tabac diminue de manière importante le risque d’avoir une maladie du cœur ou des vaisseaux (maladies cardiovasculaires).

La fumée du tabac diminue le taux de bon cholestérol (HDL-cholestérol) dans le sang et favorise le dépôt de mauvais cholestérol (LDL-cholestérol) sur la paroi des artères. Ces dépôts entraînent un durcissement et un rétrécissement des artères qui peuvent se boucher, en particulier au niveau des jambes (artérite des membres inférieurs), du cœur (infarctus du myocarde) et du cerveau (accident vasculaire cérébral).

La fumée du tabac contient aussi des gaz qui diminuent la quantité d’oxygène transportée par les globules rouges du sang vers les organes. Cette diminution oblige le cœur à travailler davantage pour apporter aux organes suffisamment d’oxygène.

Arrêter de fumer permet de mieux protéger votre cœur et vos artères : votre sang est mieux oxygéné, votre cœur se fatigue moins, ce qui à long terme diminue fortement le risque de maladies cardiovasculaires.

bon à savoir

Une consommation même très faible de tabac représente un facteur de risque de maladie cardiovasculaire. Il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer ne présente pas de risque.

Haut de page

2. Pour mieux respirer

Asthme

Les voies respiratoires des personnes asthmatiques sont particulièrement sensibles aux substances nocives présentes dans la fumée du tabac. Arrêter de fumer vous permet de mieux respirer quel que soit votre type d’asthme.
L’arrêt du tabac diminue l’intensité, la durée et la fréquence des crises. Il augmente aussi l’efficacité des médicaments inhalés lors de ces crises.

Bronchite chronique

Arrêter de fumer a un effet bénéfique sur votre respiration à tous les stades de la maladie.
L’arrêt du tabac évite l’apparition ou l’aggravation de la "toux du fumeur", qui peut devenir chronique (bronchite chronique).

Au stade suivant, arrêter de fumer empêche l’évolution de la bronchite chronique vers l’insuffisance respiratoire, qui se traduit à long terme par une perte d’efficacité des poumons : ils apportent moins d’oxygène au sang et éliminent moins de gaz carbonique.

Haut de page

3. Pour réduire les risques de cancer

L’arrêt du tabac réduit les risques de développer différentes formes de cancer : en effet un cancer sur trois est dû au tabagisme1.
Le plus connu est le cancer du poumon : 90 % des cas de cancer du poumon surviennent chez des fumeurs (tabagisme actif) et 5 % chez des personnes exposées involontairement à la fumée de cigarette dégagée des fumeurs (tabagisme passif).
D’autres formes de cancers comme ceux de la bouche, de la gorge, du pancréas, du rein et de la vessie sont également associées au tabac.
1 Dépliant INPES. Les risques du tabagisme et les bénéfices de l’arrêt. Réf. : 22016812DE

Haut de page

4. Pour protéger mon entourage

Arrêter de fumer permet de protéger votre entourage des effets du tabac.
Même si les risques sont moins importants, le tabagisme passif a les mêmes effets sur la santé que le tabagisme actif.
En effet, il peut affecter le cœur, les vaisseaux et les voies respiratoires chez les adultes. Les enfants exposés au tabagisme passif ont un plus grand risque de développer des crises d’asthme, des infections respiratoires et ils présentent plus souvent des rhinopharyngites et des otites.

Parce que j’attends un enfant

Il est recommandé d’arrêter de fumer en cas de grossesse. Sous l’effet du tabac, le sang s’appauvrit en oxygène, ce qui peut perturber la grossesse (risque de fausse-couche ou d’accouchement prématuré) ou freiner le développement du fœtus (risque de petit poids à la naissance).
Ainsi il est préférable d’arrêter de fumer avant le début d’une grossesse, mais il est toujours bénéfique de le faire à tout moment.

Haut de page

5. Pour me libérer d’une dépendance au tabac

La nicotine, substance présente dans la fumée de tabac, stimule le cerveau et procure une sensation de plaisir. La recherche et le besoin de recréer cette sensation provoquent souvent une forme de dépendance chez le fumeur, qui s’exprime de différentes façons.

Il existe plusieurs formes de dépendance au tabac

  • Dépendance physique : la nicotine agit sur le cerveau et peut créer une dépendance physique qui se manifeste par des signes de manque comme l’irritabilité, la fatigue et la faim lorsque vous vous arrêtez de fumer.
  • Dépendance psychologique : la nicotine peut donner l’impression de mieux se concentrer, de contrôler émotions et anxiété et elle devient indispensable pour gérer le stress.
  • Dépendance sociale : fumer peut devenir une habitude quand ce geste est associé à un moment de convivialité et de détente en compagnie d’autres fumeurs, autour d’un café, au travail, par exemple.

Il peut vous paraître difficile de vous libérer de votre dépendance au tabac mais arrêter de fumer vous procurera une satisfaction personnelle, un sentiment de liberté et une nouvelle énergie.

Haut de page

Sources

Le site de l’INPES vous propose de nombreuses brochures et guides pratiques pour vous informer.
Le guide "J’arrête de fumer. Le guide pratique pour y parvenir" (pdf, 7.16 Mo) est particulièrement utile à tous ceux qui souhaitent arrêter de fumer.
Vous pouvez également parler à votre médecin, consulter le site internet tabac-info-service ou bien appeler le 39 89 (appel non-surtaxé).

à retenir

À tout moment, l’arrêt du tabac a des effets favorables sur votre santé, votre bien-être et votre qualité de vie.
Après la dernière cigarette, la tension artérielle et les battements du cœur redeviennent rapidement normaux, le goût et l’odorat s’améliorent, et l'énergie augmente.
Après quelques mois, les problèmes respiratoires et la toux diminuent,
les risques d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral se réduisent considérablement.
Après quelques années, le risque de cancer du poumon diminue de moitié
et le risque cardiovasculaire est le même que pour un non fumeur.

Haut de page

À découvrir aussi
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin