Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
L'asthme
Accueil > L'asthme > Témoignages > Asthme professionnel : s'appuyer sur le médecin du travail

Asthme professionnel : s'appuyer sur le médecin du travail

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 21 juin 2016

L’asthme peut avoir des conséquences sur votre activité professionnelle, et vice-versa. Le Professeur Choudat,  ancien responsable du service des pathologies professionnelles de l’Hôpital Cochin et actuel coordonnateur de l’enseignement de médecine du travail en Ile-de-France, nous parle de l’asthme professionnel et de sa prise en charge.

L’asthme professionnel, qu’est-ce que c’est ?

« L’asthme professionnel est un asthme qui est causé par un facteur présent sur le lieu de travail. Certaines professions sont plus souvent concernées par l’asthme professionnel, car elles exposent à de fortes concentrations d’allergènes et/ou d’irritants : la boulangerie (à cause des farines, essentiellement), la coiffure (à cause des produits de coiffage et de lissage, entre autres), la menuiserie (à cause des poussières de bois)… Mais beaucoup d’autres professions peuvent être concernées. »

Quel est le rôle du médecin du travail ?  

« Le médecin du travail participe à la prise en charge globale de l’asthme professionnel. Il contribue en premier lieu à limiter le risque d’apparition d’allergies ou d’asthme au travail. Cela implique le recueil d’informations auprès du salarié et de son employeur ainsi qu’une visite du poste de travail. Il assure également la prévention dans un second temps pour le suivi des personnes exposées et le diagnostic précoce d’allergies. S’il soupçonne un asthme chez un salarié, il peut demander des examens complémentaires, comme une mesure du souffle.

Enfin, il intervient pour aider au diagnostic de l’asthme professionnel, participer à sa prise en charge, et en limiter les conséquences pour la personne concernée. Cela nécessite impérativement des échanges avec le médecin traitant ou le pneumologue, qui peuvent confirmer le diagnostic, effectuer un bilan allergologique et, si besoin, prescrire un traitement.

Dépistage des facteurs favorisants l’asthme, prévention collective et individuelle, aménagement des conditions de travail… Le médecin du travail intervient sur de nombreux aspects de l’asthme professionnel, dans le respect du secret médical. »   

Un asthme professionnel est-il forcément synonyme de changement de travail ?

« C’est pour éviter cela que la prise en charge commence par la prévention. Cela passe par l’information des personnes exposées : les jeunes boulangers sont par exemple informés sur les risques et les conduites à tenir pour limiter le contact avec les poussières de farines. De plus, les améliorations des conditions de travail effectuées par l’employeur permettent de diminuer les expositions, ce qui limite l’apparition de nouveaux cas et suffit parfois pour maintenir les personnes à leur poste de travail.

Certains aménagements dépendent des procédés mis en œuvre, comme par exemple la substitution de certains produits très allergisants quand c’est possible, la mise en place de couvercles sur les pétrins des boulangers, ou l’amélioration de l’aspiration dans les ateliers de menuiserie. Si ces mesures ne suffisent pas, un reclassement dans l’entreprise doit être envisagé, voire un changement de voie professionnelle dans certains cas. »

Asthme et maladie professionnelle

L'asthme peut être reconnu comme une maladie professionnelle, sous certaines conditions. Cela entraîne notamment la prise en charge à 100% des soins liés à l'asthme professionnel.

Pour en savoir plus

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin