Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Accueil > Le diabète > Mieux connaître le diabète > Complications possibles > Complications des dents et des gencives

Complications au niveau des dents et des gencives

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 13 décembre 2013

L’essentiel

  • Le diabète peut entraîner des complications au niveau des dents et des gencives. Ces complications peuvent évoluer sans que l’on s’en rende compte.
  • Les complications peuvent atteindre les gencives (gingivite), mais aussi s’étendre aux structures soutenant les dents. On parle alors de maladie parodontale.
  • Prendre soin de ses dents et de ses gencives au quotidien, et les examiner régulièrement, est utile pour dépister rapidement d’éventuelles complications et prévenir leur aggravation.
  • Il est également important de consulter au moins une fois par an un chirurgien dentiste. Il vous conseillera aussi pour prendre soin de vos dents au quotidien.
  • Un diabète équilibré contribue à réduire le risque d’apparition de ces complications.

Le diabète est une maladie dans laquelle le sucre (glucose) apporté par les aliments reste dans le sang au lieu de pénétrer dans les cellules pour y être transformé en énergie ou stocké. Ceci entraîne un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) qui peut, à long terme, être à l’origine d’une atteinte des dents et des gencives.

Ces complications, comme pour la plupart des complications du diabète, évoluent sans aucun symptôme au début. Même si l’on ne ressent rien, il est donc important d’effectuer un suivi médical régulier de ses dents et de ses gencives, afin de dépister l’apparition de complications et de limiter leur aggravation, grâce à une prise en charge adaptée.

1. Quelles sont les complications qui peuvent survenir au niveau des dents et des gencives ?

Chaque dent se trouve insérée dans une cavité (appelée alvéole), qui est tapissée par la gencive. La dent est fixée à l’os de la mâchoire par des ligaments. On appelle parodonte l’ensemble des structures qui soutiennent la dent.

La plaque dentaire (ou plaque bactérienne) se forme naturellement par l’accumulation de bactéries, de restes d’aliments et de salive à la base des dents, entre dent et gencive. Si elle est mal éliminée, la plaque dentaire peut se calcifier et former des dépôts de tartre.

Gingivite

La plaque et le tartre peuvent provoquer une inflammation des gencives (gingivite). Si elle n’est pas traitée, cette inflammation va atteindre progressivement le parodonte.

C’est le stade de la maladie parodontale (également appelée parodontite ou parodontopathie).

Parotondite

Si la maladie s’aggrave, les dents peuvent bouger et voire même se déchausser.

Un brossage efficace quotidien permet d’éliminer la plaque dentaire et prévient la formation de tartre et la gingivite.

bon à savoir

Les personnes ayant du diabète ont un risque plus élevé d’infections bactériennes des dents et des gencives. Ces complications peuvent évoluer rapidement sans que l’on s’en rende compte.
Les infections des dents et des gencives modifient également l’équilibre du diabète.

Haut de page

2. Comment ces complications sont-elles détectées et suivies ?

Il est conseillé d’examiner régulièrement soi-même ses dents et ses gencives et de se faire suivre au moins une fois par an par son chirurgien-dentiste.

Surveiller l’aspect de vos dents et de vos gencives

À chaque brossage, vous pouvez regarder vous-même vos dents et vos gencives. La présence de plaque dentaire se caractérise par un dépôt blanc pâteux sur les dents. Elle est plus épaisse à la base, près des gencives. Si ce dépôt devient dur (calcifié), il s’agit de tartre dentaire.

En cas de gingivite, la gencive, qui normalement est rose, devient brillante et rouge, parfois violacée. Elle est souvent gonflée et sensible. Elle peut saigner lorsque vous vous brossez les dents.

Si ces symptômes sont présents, il est nécessaire de consulter un chirurgien-dentiste. N’hésitez pas aussi à lui signaler une sensation de mauvais goût persistant dans la bouche ou un manque de salive (bouche sèche).

Un suivi régulier par votre chirurgien dentiste

Même en l’absence de symptômes, il est recommandé de faire effectuer au moins une fois par an un bilan bucco-dentaire par un chirurgien-dentiste, ce qui permettra de dépister rapidement et de prendre en charge d’éventuelles complications.

Cet examen peut être complété par une radiographie et/ou un prélèvement pour rechercher les bactéries responsables d’une infection.

Comment les soins bucco-dentaires en lien avec le diabète sont-ils remboursés ?

Les soins bucco-dentaires en lien avec le diabète (bilan dentaire annuel ou détartrage par exemple) sont remboursés à 100 % par l’Assurance Maladie au titre du diabète déclaré en Affection de longue durée (ALD), sur la base des tarifs de remboursement de l’Assurance Maladie.

Haut de page

3. Comment ces complications sont-elles prises en charge ?

Les complications des dents et des gencives étant dues à des bactéries, elles peuvent, comme toutes les maladies microbiennes, entraîner un déséquilibre du diabète. Il est donc important de les traiter rapidement, dès les premiers signes.

Prévention des complications

Se brosser quotidiennement les dents afin d’éliminer correctement la plaque dentaire limite les risques de complications.

Les clés d’un brossage efficace

Il est recommandé de se brosser les dents après chaque repas, pendant 3 minutes. Le brossage se fait en partant de la base, c'est-à-dire de la gencive vers la dent, avec le dentifrice de votre choix et une brosse souple de préférence.

Pour une hygiène dentaire plus complète, vous pouvez aussi utiliser une brosse interdentaire adaptée, un fil dentaire, un racloir à langue ou une brosse à dent électrique.
S’il le juge nécessaire, votre chirurgien-dentiste peut aussi vous proposer un détartrage (soin de prévention qui consiste à enlever le tartre).

Fumer augmente le risque d’avoir des complications. Si arrêter de fumer vous semble difficile, parlez en à votre médecin. Il vous conseillera sur les méthodes qui pourraient vous aider.

Traitement des complications

Plus les problèmes de dents et de gencives sont pris en charges rapidement, plus le traitement est efficace.
Il est important d’informer votre chirurgien-dentiste de votre diabète, car il pourra prendre des précautions particulières adaptées à votre cas pour réaliser les soins dentaires.

Si des soins dentaires sont prévus et que votre taux de sucre dans le sang (glycémie) est trop élevé, il est important d’en parler avec votre médecin et votre chirurgien-dentiste. Il est parfois préférable de reporter l’intervention. En effet, une glycémie élevée augmente le risque d’infection.

Les soins dentaires ont gagné en confort

Les chirurgiens-dentistes sont particulièrement attentifs à réduire la douleur liée aux soins, qui sont réalisés sous anesthésie locale dès que nécessaire.

Haut de page

Sources

à retenir

Les personnes ayant un diabète ont un risque plus élevé de présenter des problèmes au niveau des dents et des gencives.
Un brossage quotidien des dents, l’arrêt du tabac et l’équilibre du diabète contribuent à réduire ce risque.
L’examen des dents et des gencives lors du brossage, et un suivi régulier par un chirurgien-dentiste, permettent de détecter et de prendre en charge rapidement ces complications.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin