Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète

Soin des pieds

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 01 juillet 2015

L’essentiel

  • Le diabète peut entraîner des complications au niveau des membres inférieurs, et en particulier au niveau des pieds.
  • Ces complications peuvent être dues à une mauvaise circulation du sang dans les artères des membres inférieurs.
  • Elles sont aussi favorisées par une diminution de la sensibilité au niveau des pieds, car elles se développent sans que l’on s’en rende compte.
  • Prendre soin de ses pieds au quotidien et les examiner régulièrement permet de dépister rapidement l’apparition d’éventuelles complications, et de prévenir leur aggravation.
  • Votre médecin vous conseille pour prendre soin de vos pieds. Si besoin, il vous oriente vers un professionnel de santé spécialisé dans les soins des pieds (podologue).

Le diabète est une maladie dans laquelle le sucre (glucose) apporté par les aliments reste dans le sang au lieu de pénétrer dans les cellules pour y être transformé en énergie ou stocké. Un taux de sucre dans le sang qui reste trop élevé (hyperglycémie) peut à long terme entraîner une atteinte des nerfs et des artères des membres inférieurs à l’origine de complications au niveau des pieds.

Ces complications, comme pour la plupart des complications du diabète, évoluent sans aucun symptôme au début. Même si l’on ne ressent rien, il est donc important d’effectuer un suivi médical régulier de ses pieds afin de dépister l’apparition de complications et de limiter leur aggravation, grâce à une prise en charge adaptée. Un diabète équilibré permet de limiter le risque d’apparition de ces complications.

1. Pourquoi faut-il prendre soin de ses pieds quand on a un diabète ?

Le diabète est responsable d’une atteinte des nerfs (neuropathie) et des artères (artériopathie) des membres inférieurs.

  • Une diminution de la sensibilité au niveau des pieds est le symptôme le plus fréquent de la neuropathie diabétique. Les sensations de chaud, de froid et de douleur s’estompent. La position du pied lors de la marche n’est pas toujours ressentie. Le poids peut se porter sur des zones plus fragiles et entraîner des déformations parfois importantes.
    La neuropathie rend également la peau des pieds plus sèche, plus fine et plus fragile, ce qui favorise l’apparition de plaies. Un problème mineur au départ risque de s’aggraver parce qu’il est passé inaperçu et n’a pas été traité.
  • Le diabète favorise le dépôt de cholestérol sur les parois des artères des membres inférieurs et contribue à former la plaque d’athérome. Dans ce cas, le sang circule difficilement dans les jambes et les pieds. Des douleurs ou des crampes apparaissent à la marche.
Haut de page

2. Comment surveiller ses pieds ?

Examiner ses pieds chaque jour

En particulier :

  • l’aspect du pied, à la recherche d’éventuelles lésions (plaies ou ulcères, ampoules, crevasses), signes d’infection ou déformations des orteils ;
  • les ongles, pour vérifier s’ils ne sont pas trop longs et éviter ainsi de blesser les autres orteils, ou trop courts, ce qui peut favoriser un ongle incarné ;
  • la peau, pour repérer une éventuelle sécheresse et finesse de la peau qui la fragilise, la présence de rougeurs ou de corne (signe de frottement ou d’appui marqué).

Comme il est difficile d’examiner le dessous de ses pieds, il est possible d’utiliser un miroir, ou de se faire aider par un proche. Si vous détectez la moindre lésion, ou un élément qui vous paraît anormal, au niveau de vos pieds, il est recommandé de consulter rapidement votre médecin.

Faire examiner ses pieds par son médecin au moins une fois par an

Votre médecin vérifie la sensibilité de vos pieds et de vos jambes, teste vos réflexes et votre force musculaire. Il contrôle la circulation du sang dans vos jambes et vos pieds. Il regarde aussi comment votre pied se positionne à la marche. Il recherche d’éventuelles déformations ou l’apparition de lésions.

Il vérifie que vos chaussures sont adaptées. Si nécessaire, votre médecin peut aussi vous prescrire des semelles ou des chaussures orthopédiques (ou un autre type d’appareillage) pour faciliter vos déplacements.

Lors des consultations, votre médecin vous conseille sur les soins à donner à vos pieds au quotidien.

Avant la consultation, prenez le temps de réfléchir aux questions que vous souhaitez lui poser.

Votre médecin peut aussi vous orienter vers un podologue. C’est un professionnel de santé spécialisé dans les soins des pieds, formé au suivi du diabète. Il réalise les soins nécessaires et vous explique ce que vous pouvez faire pour bien protéger vos pieds.

Comment les soins réalisés par un podologue sont-ils remboursés ?

  • À l’issue de la consultation, votre médecin évalue le risque de lésion de vos pieds, ce qui se traduit par un grade (du grade 0 - absence de lésion - au grade 3 quand les lésions sont importantes).
  • L'Assurance Maladie rembourse les soins prescrits par le médecin et réalisés par un podologue pour les lésions de grade 2 (jusqu’à 4 séances par an) et 3 (jusqu’à 6 séances par an).
  • Si votre médecin le juge nécessaire, ces soins peuvent être réalisés à domicile.
    Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’Assurance Maladie (ameli-sante.fr).
Haut de page

3. Comment prendre soin de ses pieds au quotidien ?

Il est possible d’agir au quotidien pour réduire le risque d’apparition des complications aux pieds. Il est notamment conseillé de :

Réaliser une toilette très soigneuse des pieds

  • Il est recommandé de laver ses pieds tous les jours à l’eau tiède, en utilisant un savon doux, et de bien les sécher, en particulier entre les orteils, avec délicatesse.
  • Pour éviter les ongles incarnés, vous pouvez couper (ou faire couper) vos ongles (en carré, avec les angles légèrement arrondis).
  • Une crème hydratante peut aussi atténuer la sécheresse de la peau.

Protéger ses pieds des blessures, des variations de température et des frottements

  • Il est recommandé de ne jamais marcher pieds nus (y compris sur la moquette, au bord de la piscine ou à la plage). Les sandales ne protègent pas toujours suffisamment les pieds.
  • Il est essentiel que vos chaussures soit adaptées : votre médecin ou votre podologue vous conseillent pour l’achat de chaussures confortables, souples et larges. Mieux vaut acheter ses chaussures en fin de journée quand les pieds sont gonflés.
  • Les chaussures fermées et qui respectent la courbe de la voûte plantaire (sans talon haut) sont recommandées.
  • Avant de mettre vos chaussures, passez votre main à l’intérieur pour vérifier qu’il n’y pas de cailloux ou d’objet qui puisse blesser vos pieds.
  • Si vous avez des chaussures neuves, il est préférable de ne pas les porter trop longtemps les premiers jours.
  • Le choix des chaussettes est aussi important. Les chaussettes en fibre naturelle (coton, laine, fil d’Écosse) sont à privilégier. Les chaussettes épaisses permettent de bien protéger les pieds, notamment quand il fait froid (y compris la nuit). Pour ne pas gêner la circulation du sang, il vaut mieux ne pas porter de collants ou de bas trop serrés au niveau des orteils.

Attention aux brûlures

Il est conseillé d’éviter de mettre ses pieds en contact direct avec une source de chaleur (bouillotte, radiateur, etc.). En cas de diminution de la sensibilité, vous risquez de ne pas ressentir les brûlures.
Si vous exposez vos pieds au soleil, n’oubliez pas les crèmes solaires pour éviter les coups de soleil.

Que faire en cas de blessure

  • En cas de blessure, il est conseillé de laver la blessure à l’eau claire, de désinfecter avec une compresse stérile et d'appliquer un désinfectant incolore qui laisse voir l’aspect de la plaie.
  • En raison de la fragilité de la peau, un pansement peu adhésif est à privilégier (compresse stérile sèche, sparadrap en papier, bande en tissu non élastique).
  • Éviter aussi de percer les ampoules.

Les produits disponibles dans le commerce pour le soin des pieds

Si vous avez des verrues ou des callosités (cors, durillons) au niveau des pieds, il vaut mieux en parler à votre médecin ou votre podologue plutôt que de traiter vous-même le problème avec des produits chimiques achetés dans le commerce, car ils risquent d’être trop agressifs.

Haut de page

Sources

  • HAS : Diabète de type 1 de l’adulte et Diabète de type 2. Guides médecin. Juillet 2007.
  • HAS : Diabète - Vivre avec un diabète de type 1 de l'adulte et Vivre avec un diabète de type 2. Avril 2007.
  • HAS : Prise en charge diagnostique des neuropathies périphériques. Argumentaires et recommandation. Mai 2007.
  • HAS : Prise en charge de l’AOMI. Argumentaires et recommandation. Avril 2006.

à retenir

Il est possible de limiter le risque de complications en prenant soin de vos pieds, en les examinant régulièrement vous-même ou à l’aide d’un proche.
Votre médecin et votre podologue peuvent vous aider à bien connaître les précautions nécessaires.
L’équilibre de votre diabète joue aussi un rôle important pour la prévention des complications des pieds.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin