Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Suivi de l'insuffisance cardiaque
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 19 décembre 2013

Échographie-doppler du cœur

L’essentiel

  • L’échographie-doppler du cœur est un examen qui permet d’obtenir une image du cœur, de vérifier ses mouvements et l’efficacité des battements cardiaques.
  • Les maladies du cœur et des vaisseaux (maladies cardiovasculaires) surviennent fréquemment avec un diabète. Le médecin surveille régulièrement l’aspect et le fonctionnement du cœur, pour identifier d’éventuelles anomalies et en préciser l’origine. Pour cela, il peut vous proposer de passer une échographie-doppler. Elle permet notamment de diagnostiquer l’insuffisance cardiaque.
  • L’échographie-doppler du cœur est aussi prescrite pour suivre l’évolution de ces anomalies cardiaques et adapter le traitement si nécessaire.

Le cœur est un muscle (appelé myocarde) qui se contracte et se relâche à un rythme régulier pour envoyer le sang dans le reste du corps. À chaque contraction, cette pompe puissante apporte à l’organisme oxygène et substances nutritives.

Le cœur est constitué de quatre cavités (deux oreillettes et deux ventricules). Le sang circule d’une cavité du cœur à l’autre avant d’être envoyé dans le reste du corps. Les cavités sont séparées par des valves de manière à ce que le sang circule toujours dans le bon sens.

Différents examens permettent de vérifier le bon fonctionnement de cet organe, dont l’échographie-doppler du cœur.

1. Qu’est-ce que l’échographie-doppler du cœur ?

Grâce à l’échographie-doppler du cœur, le médecin vérifie de nombreux paramètres. Il examine en direct les différents mouvements du cœur, la circulation du sang dans les différentes cavités cardiaques et la capacité de la pompe cardiaque à renvoyer le sang vers les organes.

L’échographie-doppler associe deux techniques :

  • une échographie, qui permet de visualiser l’aspect du cœur et des vaisseaux, les mouvements du cœur et leur efficacité ;
  • une fonction "doppler", qui permet d’estimer la vitesse de circulation du sang.

L’échographie utilise les ultrasons pour produire une image

Les ultrasons sont des ondes sonores que l’oreille humaine n’entend pas. Ils sont utilisés en échographie car ils se réfléchissent sur les parois des organes et produisent un écho (comme le fait un radar). Le retour de l’écho permet d’obtenir une image de la zone que l’on examine, comme avec une caméra.
Les ultrasons ne sont pas des rayons X ; ils sont totalement inoffensifs pour l’organisme.

Haut de page

2. Pourquoi fait-on une échographie-doppler du cœur ?

L’échographie-doppler est indiquée pour :

Vérifier si certains symptômes ont une origine cardiaque

Une échographie-doppler peut être prescrite dans le cas de douleurs dans la poitrine, d’essoufflements, de malaises ou de tout autre symptôme qui évoque un problème cardiaque.

Surveiller que le cœur fonctionne bien dans le cas de maladies ou traitements médicamenteux qui agissent sur le cœur

Par exemple, en cas d’hypertension artérielle, la pression du sang sur la paroi des artères est importante et augmente le travail de la pompe cardiaque. À long terme, l’effort peut devenir trop important pour le cœur.

Faire le diagnostic d’une maladie du cœur (maladie cardiaque)

L’échographie-doppler est aussi prescrite dans les maladies des coronaires. Ce sont les artères qui fournissent au muscle cardiaque oxygène et substances nutritives, et qui permettent que le muscle cardiaque reçoive assez de sang pour fonctionner normalement.

Cet examen permet aussi de rechercher des malformations cardiaques (au niveau du muscle ou bien des valves cardiaques) qui peuvent diminuer l’efficacité des contractions du cœur.

Faire le diagnostic d’une insuffisance cardiaque

On parle d’insuffisance cardiaque quand le muscle cardiaque est moins efficace et ne peut plus pomper assez de sang pour couvrir tous les besoins de l’organisme.
L’échographie-doppler est indiquée dans le diagnostic de l’insuffisance cardiaque, elle donne aussi des indications sur l’origine de cette insuffisance cardiaque.

Une fois la maladie cardiaque identifiée, l’échographie-doppler permet d’en évaluer la gravité, de suivre son évolution et de choisir le traitement médicamenteux le plus adapté.

Quelle est la différence entre l’échographie-doppler du cœur et l’électrocardiogramme ?

Ces deux examens permettent d’étudier le fonctionnement du cœur. Alors qu'une échographie-doppler fournit une image vidéo des battements du cœur, l’électrocardiogramme (ou ECG) fournit le tracé de son activité électrique. Grâce à ce tracé, on peut détecter d’éventuels troubles du rythme cardiaque et certaines modifications du cœur. Mais l’ECG ne permet pas de mesurer la taille des cavités cardiaques ou la quantité de sang éjecté à chaque battement cardiaque, comme le fait l’échographie-doppler.

Haut de page

3. Comment se déroule une échographie-doppler du cœur ?

L’échographie-doppler est un examen non douloureux, qui dure en moyenne 30 minutes. Vous êtes allongé sur une table d’examen. Le médecin applique un gel sur la peau pour faciliter la transmission des ultrasons. Il place ensuite la sonde à ultrasons au contact de la peau et la déplace en appuyant légèrement. Les échos des ultrasons sont enregistrés par un ordinateur qui les convertit en une image vidéo. Le médecin enregistre les images sur lesquelles il souhaite mesurer des paramètres, par exemple l’épaisseur du muscle cardiaque ou la largeur d’une artère.

Cette échographie-doppler est aussi appelée échographie transthoracique car la sonde à ultrasons est placée sur la poitrine (thorax), directement en regard du cœur.

Il existe deux autres types d’échographie du cœur :

L’échographie dite "transœsophagienne"

Dans cet examen, la sonde à ultrasons est introduite par la bouche grâce à un tuyau (l’endoscope) dans l’œsophage. L’œsophage est un tube qui relie la bouche à l’estomac et qui passe juste derrière le cœur. L’échographie dite "transœsophagienne" est utilisée quand les ultrasons ne traversent pas bien le thorax jusqu’au cœur (surpoids ou maladie des poumons).

L’échographie de stress

Elle consiste à comparer les contractions du muscle cardiaque entre une situation de repos et une situation de "stress" au cours de laquelle les battements du cœur s’accélèrent. Le stress peut être provoqué par un effort physique ou à l’aide d’un médicament. Cet examen permet de détecter des anomalies dans le fonctionnement du cœur qui ne seraient pas visibles au repos.

Haut de page

4. Que faire une fois les résultats de l'examen obtenus ?

Votre médecin interprète les résultats de votre échographie-doppler du cœur et vous les explique.
En cas d’anomalie, il peut demander des examens complémentaires pour faire un bilan cardiaque plus approfondi.
À l’issue des examens, il discutera avec vous de la nécessité ou non de démarrer un traitement médicamenteux, ou bien de l’adapter.
Si nécessaire, il vous proposera de surveiller régulièrement votre cœur grâce à l’échographie-doppler. Dans ce cas, il vous indiquera à quelle fréquence répéter cet examen.

Mêmes si ces visites peuvent vous sembler contraignantes, elles sont importantes car elles permettent de vérifier le fonctionnement de votre cœur et de bénéficier d’un traitement adapté à vos besoins.

Haut de page

Sources

  • HAS : Insuffisance cardiaque. Guide du parcours de soins. Février 2012.
  • HAS : Échocardiographie-doppler transthoracique : Principales indications et conditions de réalisation. Mai 2012.
  • Société française de radiologie : Guide de bon usage des examens d’imagerie médicale. Août 2010.
  • HAS : Diabète de type 1 de l’adulte et Diabète de type 2. Guides médecin. Juillet 2007.
  • HAS : Diabète - Vivre avec un diabète de type 1 de l'adulte et Vivre avec un diabète de type 2. Avril 2007.

à retenir

L’échographie-doppler du cœur est un examen non douloureux et rapide qui permet de bien voir le cœur et son fonctionnement.
Elle est utilisée pour diagnostiquer des problèmes cardiaques, suivre leur évolution et orienter leur prise en charge.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin