Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Hypertension artérielle
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 29 janvier 2014

Conséquences de l’hypertension artérielle

L’essentiel

  • La tension artérielle, ou pression artérielle, est la pression exercée par le sang sur la paroi des artères.
  • On parle d’hypertension artérielle quand cette pression est régulièrement trop élevée. Souvent on ne ressent aucun signe particulier mais à long terme, la pression excessive endommage la paroi des vaisseaux et augmente le risque d’avoir une maladie du cœur et des vaisseaux (maladie cardiovasculaire).
  • L’hypertension artérielle est souvent associée à d’autres facteurs de risque cardiovasculaire comme le diabète, l’excès de poids, le tabac... Dans ce cas, le risque d’apparition d’une maladie cardiovasculaire augmente.
  • Certains organes sont davantage concernés par les complications de l’hypertension artérielle.

Avec une hypertension artérielle, la pression excessive exercée par le sang endommage la paroi des artères, ce qui engendre certaines anomalies.
Lorsque l’on a du diabète, il est recommandé d’avoir une tension artérielle systolique inférieure à 140 mm Hg (14 cm Hg) et une tension artérielle diastolique inférieure à 85 mm Hg (8,5 cm Hg), afin de limiter l’apparition des complications cardiovasculaires.

1. L’hypertension artérielle et les autres risques cardiovasculaires

La possibilité de développer une maladie cardiovasculaire augmente avec le nombre de facteurs de risque. Certains de ces facteurs comme l’âge, le sexe ou les antécédents familiaux ne peuvent pas être modifiés.

En revanche, il est possible d’agir au quotidien sur d’autres facteurs, tels que :

  • le tabagisme,
  • le surpoids,
  • le manque d’activité physique,
  • une alimentation trop riche en sel et/ou en graisses,
  • un taux élevé de mauvais cholestérol,
  • un taux faible de bon cholestérol,
  • une consommation d’alcool trop élevée,
  • le stress.

Votre médecin peut vous aider à agir sur les facteurs qui vous concernent.

Haut de page

2. Les organes les plus touchés par l’hypertension artérielle

Lorsque la paroi des artères est endommagée du fait de l’hypertension artérielle, des dépôts de cholestérol s’accumulent sur la paroi et contribuent à former une plaque d’athérome. Au fil du temps, cette plaque s’épaissit. On parle d’athérosclérose : les artères deviennent moins souples et leur diamètre se réduit. La circulation du sang se fait difficilement. Dans certains cas, les parois artérielles fragilisées par la pression du sang se rompent.

Au niveau du cerveau

L’atteinte des artères qui amènent le sang au cerveau (artères carotides et artères vertébrales) peut avoir des conséquences sur les cellules nerveuses du cerveau. La conséquence la plus grave est l’accident vasculaire cérébral (AVC).

 

Les signes (symptômes) les plus fréquents d’un AVC sont les suivants :

  • sourire asymétrique,
  • difficulté à bouger un bras, une jambe,
  • troubles de la parole,
  • engourdissement ou faiblesse d'une jambe,
  • diminution ou perte de la vision uni ou bilatérale,
  • mal de tête sévère.

Si l’un de ces signes se manifeste, il est important d’alerter immédiatement le Samu (appeler le 15) ou le 112 depuis un mobile ou dans l’union européenne. La rapidité de la prise en charge permet de minimiser les éventuelles séquelles d’un AVC.

Parfois, les symptômes disparaissent en moins de 24 heures sans séquelles. On parle alors d’accident ischémique transitoire (AIT). Mais le risque de rechute existe toujours. Il faut rester vigilant et suivre les conseils de son médecin.

Une tension artérielle équilibrée aide à prévenir les accidents vasculaires cérébraux.

bon à savoir

Plus la prise en charge de l’AVC est précoce, moins il y a de risque de garder des séquelles.
Il est nécessaire d’être attentif à tout symptôme pouvant évoquer un accident vasculaire cérébral. Si des signes apparaissent, il faut appeler en urgence le 15 (le Samu), même si ces signes semblent régresser spontanément.

Au niveau du cœur

L’hypertension artérielle est responsable de deux types de complications au niveau du cœur :

  • L’insuffisance cardiaque : le cœur est une pompe puissante qui fournit l’organisme en oxygène et substances nutritives. Lorsque la pression du sang est trop élevée, le cœur pompe le sang plus fort pour l’envoyer dans les artères. À long terme, il se fatigue et perd de son efficacité. On parle alors d'insuffisance cardiaque. Les organes risquent de ne plus recevoir assez de sang pour fonctionner normalement.
  • Les maladies coronariennes : le cœur possède ses propres artères (les artères coronaires) qui lui apportent le sang nécessaire à son fonctionnement. L’hypertension artérielle favorise l’apparition de plaques d’athérome dans les artères coronaires.
    On parle alors de maladies coronariennes :
    • L'angine de poitrine : qui provoque des douleurs ou un inconfort dans la poitrine lorsque le cœur ne reçoit pas suffisamment de sang, surtout à l’effort.
    • L'infarctus du myocarde : lorsqu’une artère coronaire se bouche brutalement, une partie du muscle cardiaque (myocarde) est privé de sang et donc d’oxygène. On parle de "crise cardiaque".

Vous pouvez agir en signalant à votre médecin tout essoufflement ou douleur inhabituelle dans la poitrine, et ce dès leur apparition.

Il est recommandé aux personnes ayant un diabète de passer un électrocardiogramme (ou ECG) une fois par an, afin de détecter tout problème cardiaque qui pourrait passer inaperçu.

Au niveau des jambes

L'hypertension artérielle favorise l’athérosclérose dans les artères des membres inférieurs. Dans ce cas, le sang circule difficilement dans les jambes et les pieds.

Lorsque les muscles ne reçoivent plus suffisamment de sang pour fonctionner normalement, des douleurs ou des crampes apparaissent à la marche. On parle d'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI), ou artérite des membres inférieurs.

En signalant à votre médecin toute douleur inhabituelle à la marche, et ce dès son apparition, il vous aidera à trouver des solutions pour maintenir une activité physique régulière et adaptée.

Au niveau des reins

Les reins filtrent le sang en éliminant les produits dont l’organisme n’a pas besoin. L’hypertension artérielle perturbe cette fonction. Les reins laissent alors passer dans les urines des protéines, notamment l’albumine.
À long terme, si l’hypertension artérielle n’est pas corrigée, elle peut entraîner une insuffisance rénale. Le sang doit alors être filtré à l’aide d’une machine externe (le rein artificiel), c’est la dialyse.
L’atteinte du rein est une maladie silencieuse, qui peut évoluer pendant 10 à 15 ans sans signe.

C’est pourquoi il est recommandé de faire au moins chaque année, un bilan rénal. Ce bilan se compose d’une prise de sang et d’un examen des urines recueillies sur 24 heures. Il permet, le cas échéant, de dépister et de prendre en charge une atteinte de la fonction rénale.

Au niveau des yeux

La rétine est une fine membrane située à l’arrière de l’œil, essentielle à la vue. Le diabète peut léser la rétine. C’est la complication la plus fréquente du diabète au niveau des yeux (rétinopathie).

L’hypertension artérielle associée au diabète augmente le risque d’une atteinte de la rétine.

Au début, la vue n’est pas modifiée. C’est pour cette raison, même si tout va bien, que votre médecin prescrit régulièrement un examen de la rétine, appelé fond d’œil. Cet examen permet de vérifier l’état de votre rétine, qui pourra ainsi être prise en charge rapidement si cela est nécessaire.

Haut de page

3. Comment agir au quotidien quand on a une hypertension artérielle ?

Votre médecin vous aide à mieux comprendre comment agir au quotidien pour faire baisser votre tension. Dans certains cas, il vous proposera un traitement médicamenteux.

Régulièrement, il vous propose de réaliser des examens pour dépister rapidement les complications qui pourraient survenir et ne pas retarder leur prise en charge.

Haut de page

Sources

  • HAS : Méthodes d’évaluation du risque cardio-vasculaire global. Juin 2004.
  • HAS : Diabète de type 1 de l’adulte et Diabète de type 2. Guides médecin. Juillet 2007. 
  • HAS : Diabète - Vivre avec un diabète de type 1 de l'adulte et Vivre avec un diabète de type 2. Avril 2007.
  • HAS : Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2. Janvier 2013.

à retenir

L’hypertension artérielle est un facteur de risque cardiovasculaire.
Tout comme  le diabète, elle endommage la paroi des vaisseaux.
Certains organes comme le cerveau, le cœur, les vaisseaux des jambes, les reins et les yeux sont particulièrement sensibles aux effets de l’hypertension artérielle.
Votre médecin vous aide à comprendre et à prévenir ces effets.
N’hésitez pas à lui signaler tout nouveau symptôme.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin