Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Accueil > Le diabète > Mieux vivre au quotidien > Activité physique > Diabète et activité physique > Diabète et activité physique : les fondamentaux
Diabète et activité physique
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 18 décembre 2013

Diabète et activité physique : les fondamentaux

L’essentiel

  • L’activité physique correspond à tous les mouvements des muscles du corps qui augmentent les dépenses en énergie. Elle inclut les activités du quotidien, ainsi que les activités de loisir et sportives.
  • La pratique d’une activité physique régulière fait partie du traitement du diabète, comme une alimentation équilibrée et la prise de médicaments.
  • L’activité physique améliore l’équilibre du diabète. Elle aide à la maîtrise du poids et elle réduit le risque d’apparition des complications.
  • L’effet bénéfique de l’activité physique sur l’équilibre du diabète est lié à sa pratique régulière et à sa durée.
  • Votre médecin vous aide à adopter de nouvelles habitudes au quotidien pour pratiquer régulièrement une activité physique adaptée à vos possibilités.

On entend par activité physique tous les mouvements que nous pouvons réaliser, qui sollicitent les muscles du corps, entraînent leur contraction et augmentent les dépenses en énergie.

Avec un diabète, le sucre (glucose) apporté par les aliments reste dans le sang au lieu de pénétrer dans les cellules pour y être transformé en énergie ou stocké.
Comme l’activité physique nécessite de l’énergie, les cellules vont davantage utiliser le sucre qui circule dans le sang. Cela contribue à maintenir la glycémie (taux de sucre dans le sang) dans les limites définies avec votre médecin. Une activité physique régulière est aussi importante pour le traitement du diabète que l’alimentation et le traitement médicamenteux.

1. Qu'est-ce que l’activité physique ?

L’activité physique peut être effectuée dans la vie quotidienne. Elle inclut des activités très diverses comme : marcher, jardiner, faire le ménage, monter les escaliers, ainsi que les activités de loisir ou sportives.

Quel que soit votre choix, il est recommandé de pratiquer chaque jour 30 minutes de marche rapide, ou son équivalent dans d’autres activités : par exemple entretien du jardin et de la maison, vélo ou natation.

Si vous choisissez une activité d’intensité plus faible, telle que la marche lente ou la pétanque, il est conseillé de la pratiquer sur un temps plus long.
Par contre, des activités plus intenses comme le jogging, le football, les gros travaux de jardinage (ratisser, bêcher) pourront être pratiquées sur un temps plus court.

Toute activité physique régulière a un effet bénéfique, quelle que soit sa durée et son intensité.
Une pratique régulière apporte davantage de bénéfices qu’un effort intense, ou de longue durée, effectué seulement de temps en temps. L’idéal serait d’en faire tous les jours.

Dès que vous vous sentez plus à l’aise, vous pouvez essayer d’augmenter la durée. Au-delà d’une durée de 30 minutes, les cellules utilisent alors les réserves en graisses stockées par l’organisme, ce qui aide à maîtriser votre poids.

Si vous n’arrivez pas à augmenter la durée ou l’intensité de votre activité, cela ne doit pas vous décourager : l’activité physique est aussi fonction des possibilités de chacun.
L’important est de bouger le plus souvent possible.

Haut de page

2. Pourquoi pratiquer une activité physique régulière ?

Quels sont ses bénéfices pour votre santé ?

Une activité physique régulière contribue à :

  • Améliorer les capacités des muscles, y compris le muscle du cœur, et la solidité des os.
  • Participer à la réduction du risque de maladies cardiovasculaires et permettre de mieux maîtriser son poids.
  • Augmenter la souplesse et l’endurance à l’effort.

Elle favorise aussi le sommeil, réduit le stress et permet de se sentir en forme.

Pourquoi participe-t-elle au traitement du diabète ?

L’activité physique régulière abaisse la glycémie et permet ainsi de mieux la contrôler.

Quel que soit le type d’activité que vous choisissez, elle va agir sur les résultats de l’hémoglobine glyquée (reflet de la glycémie moyenne sur 3 mois) et participer à l’atteinte des objectifs fixés avec votre médecin.

Une activité physique régulière a aussi un effet bénéfique sur l’équilibre de la tension artérielle et le cholestérol, ce qui contribue à réduire le risque de complications du diabète au niveau du cœur et des vaisseaux.

Haut de page

3. Quelle activité physique peut-on pratiquer ?

Toutes les activités qui vous font bouger tout au long de la journée contribuent à atteindre l’objectif de 30 minutes par jour. Elles peuvent aussi être complétées par des activités de loisir ou sportives.

Il est important de choisir des activités physiques qui vous plaisent et qui ne vous paraissent pas contraignantes. Il sera plus facile de les intégrer dans votre quotidien et les maintenir au fil du temps. Certaines activités sportives peuvent être réalisées tranquillement dans le cadre des loisirs, à votre rythme.

Si vous n’avez pas l’habitude de beaucoup bouger, vous pouvez privilégier certaines activités pour commencer :

La marche

La marche est une activité qui peut facilement être intégrée dans la vie quotidienne. Une simple promenade peut remplacer une marche rapide si elle dure un peu plus longtemps. Par la suite, si l’activité vous plaît et selon vos possibilités, vous pouvez augmenter l’intensité de vos efforts avec :

  • La marche rapide, qui consiste à parcourir 2 à 3 km en 30 minutes, sur un terrain plat.
  • La marche nordique, qui se pratique avec des bâtons, ce qui permet de soulager les articulations des jambes.

L’activité physique en milieu aquatique

L’activité physique en milieu aquatique est souvent conseillée car elle permet de se muscler en douceur, l’eau diminuant la sensation de difficulté liée à l’effort. Elle est particulièrement recommandée si vous avez des problèmes articulaires, un surpoids ou un problème au niveau du cœur.

Si vous ne savez pas nager, vous pouvez rester dans la partie où vous avez pied : marcher, effectuer des mouvements et des étirements ou vous inscrire à des séances d’aquagym. Pratiquer 30 minutes d’aquagym correspond à une activité physique de 30 minutes de marche rapide.

Pour trouver des activités qui vous conviennent, vous pouvez vous renseigner auprès des municipalités, des associations de quartier et des associations de patients. Ils proposent souvent des activités. Les choix étant variés, n'hésitez pas à en tester plusieurs. Par exemple, si la marche ne vous plaît pas, vous pouvez essayer les cours de yoga, de danse ou faire des promenades en vélo.
Pratiquer une activité physique avec un proche ou en groupe est aussi un bon moyen pour rester motivé dans la durée.

La reprise de l’activité physique

Avant de débuter ou de reprendre une activité physique, il est recommandé d’en parler à votre médecin. Celui-ci vous conseille sur les activités qui pourraient vous convenir et sur les précautions à mettre en place pour les réaliser en toute sécurité. En cas de difficultés, n’hésitez pas à lui en parler.

Haut de page

Sources

  • HAS : Diabète - Vivre avec un diabète de type 1 de l'adulte et Vivre avec un diabète de type 2. Avril 2007.
  • Recommandations du Groupe exercice réadaptation sport (Gers) de la Société française de cardiologie concernant la pratique de la réadaptation cardiovasculaire chez l’adulte. 2011.
  • HAS : Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées. Avril 2001.
  • INPES : Guide "La santé vient en bougeant". Document élaboré dans le cadre du Plan national nutrition-santé. 2001.

à retenir

La pratique d'une activité physique régulière fait partie du traitement du diabète.
Elle inclut les mouvements effectués dans la vie quotidienne, lors des activités de loisir ou sportives.
Toute activité physique régulière a un effet bénéfique, quelles que soient sa durée et son intensité.
Votre médecin vous conseille pour choisir et pratiquer en toute sécurité une activité qui vous convienne.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin