Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète

Alimentation et glucides

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 28 janvier 2014

L’essentiel

  • Une alimentation équilibrée fait partie du traitement du diabète, comme la pratique d’une activité physique régulière adaptée et la prise de médicaments.
  • Une alimentation équilibrée doit être adaptée à vos besoins et apporter des aliments aussi variés que possible, ce qui permet une meilleure maîtrise du poids.
  • Les glucides sont essentiels à notre organisme. Apportés par l’alimentation, ils fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement du corps.
  • Il est important de consommer des glucides en quantité suffisante à chaque repas.
  • Les glucides sont présents dans les aliments sous deux formes : glucides complexes et glucides simples.

Pour l’équilibre du diabète, le rôle de l’alimentation est essentiel. Elle doit être adaptée à vos besoins.

Une alimentation équilibrée, c’est une alimentation variée sans aliments interdits, mais en quantité adaptée. Cela consiste à privilégier les aliments bénéfiques pour votre santé (fruits, légumes, féculents, poissons...) et à limiter la consommation de produits sucrés, salés et gras.
Une alimentation régulière est essentielle. Ne pas sauter de repas permet d’éviter les variations de la glycémie, qui favorisent le grignotage.

1. Peut-on manger des glucides ?

Qu’est-ce que les glucides ?

Les glucides sont des nutriments (éléments nutritifs apportés par l’alimentation), indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, car ils apportent de l’énergie, notamment au cerveau, aux nerfs et aux muscles.

On distingue deux grands groupes de glucides :

  • Les glucides complexes : ils sont absorbés lentement par l’organisme et font augmenter progressivement la glycémie. On les trouve dans les féculents (pain complet, céréales, riz, pâtes, légumes secs, pommes de terre…)
  • Les glucides simples : ils sont vite absorbés par l’organisme et augmentent rapidement la glycémie. On les trouve dans les aliments au goût sucré (fruits, sucreries, boissons sucrées, miel, lait), mais aussi certaines sauces du commerce (ketchup sauce barbecue).

Pourquoi doit-on faire attention aux glucides ?

Les glucides apportés par l’alimentation passent dans le sang sous forme de glucose.
Les cellules du corps vont utiliser le glucose pour couvrir leurs besoins en énergie.

Si le glucose est en excès par rapport aux besoins, il est stocké dans l’organisme sous forme de lipides, ce qui favorise le surpoids.
Cela ne veut pas dire qu’il faut se priver de glucides. Votre médecin vous aide à définir les quantités que vous pouvez consommer.

Attention aux boissons sucrées

Les sodas et certaines boissons aux fruits sont très sucrés (un litre de soda peut contenir l’équivalent de 25 morceaux de sucre). Il est conseillé de privilégier les jus de fruits "sans sucre ajouté" ou les fruits pressés par soi-même, en faisant attention à la quantité totale consommée sur une journée.

Attention également aux boissons alcoolisées qui sont sucrées, certaines de manière importante (vins blancs doux, cocktails...) Rappelez-vous que l’eau est la boisson recommandée au quotidien.

Haut de page

2. Qu’est-ce que l’index glycémique ?

L’index glycémique (IG) traduit la capacité d’un aliment à faire monter plus ou moins rapidement la glycémie sur une période donnée.
Lorsqu’un aliment a un index glycémique élevé, cela signifie que cet aliment fait monter la glycémie rapidement. Cela signifie aussi que la glycémie va redescendre plus rapidement, avec le risque d’avoir plus rapidement faim entre les repas.

L’index glycémique d’un aliment peut varier, selon :

  • le type d’aliment : le pain blanc a un index glycémique plus élevé que le pain complet ;
  • le mode de cuisson : les pommes de terre en purée ont un index glycémique plus élevé que les pommes de terre cuites à l’eau avec la peau. En général, plus un aliment riche en glucides est cuit, plus son index glycémique est élevé.

L’index glycémique permet de mieux connaître l’influence des aliments sur la glycémie, et de favoriser pour les repas les aliments ou les modes de préparation qui élèvent lentement la glycémie.

Haut de page

3. Les glucides dans l’alimentation

Les glucides doivent apporter environ la moitié des besoins énergétiques de la journée (calories journalières).

En général, un repas équilibré comprend des sucres complexes sous forme de féculents, et des sucres simples sous forme de fruits. L’apport de ces deux types de glucides permet de mieux contrôler la glycémie, en évitant les variations importantes du taux de sucre dans le sang au cours de la journée. Cela évite également les petites faims entre les repas, sources de grignotage.

Tous les fruits ne contiennent pas la même quantité de glucides. On considère qu’une portion de fruit correspond à : 1 pomme, 1 orange, 2 kiwis, 250 grammes de fraises, 1 petite grappe de raisins, 2 cuillères à soupe de compote sans sucre...

Les fruits et légumes, sources de fibres

Les fibres alimentaires sont indispensables à l’organisme.
On les trouve dans les légumes, les fruits, les aliments "complets", les céréales, l’avoine.
Elles aident à réguler la glycémie en agissant sur la vitesse d’absorption des glucides contenus dans les féculents. Les glucides étant absorbés plus lentement, le taux de sucre dans le sang va lui aussi s’élever plus lentement.
Il est donc utile de les associer aux glucides. Pour cette raison, il est recommandé d’en consommer à chaque repas.

Votre médecin vous aide à mieux comprendre comment équilibrer votre alimentation au quotidien.
Il vous indique les quantités adaptées en fonction de votre situation.
Un suivi de votre consommation alimentaire peut vous aider à faire le point avec lui. Vous pouvez aussi préparer votre visite en notant les questions que vous vous posez.

Lire les étiquettes

Les étiquettes apportent des informations nutritionnelles sur les aliments (apports en nutriments et en calories).

Vous pouvez ainsi vérifier les taux de glucides et de sucres (ou glucides simples), de lipides (ou graisses), de sodium (ou sel).

Si nécessaire, votre médecin peut vous orienter vers un(e) diététicien(ne). Les diététiciens(nes) sont des professionnels de santé spécialisés en nutrition. Ils vous expliquent comment avoir une alimentation équilibrée adaptée à votre état de santé ainsi qu’à votre mode de vie.

Haut de page

Sources

  • HAS : Diabète de type 1 de l’adulte et Diabète de type 2. Guides médecin. Juillet 2007.
  • HAS : Diabète - Vivre avec un diabète de type 1 de l'adulte et Vivre avec un diabète de type 2. Avril 2007.
  • HAS : Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées. Avril 2001.
  • ANSES : Agence française de sécurité sanitaire des aliments. Dossier "Glucides et santé". Janvier 2013
  • INPES : Guide nutrition pour tous : "La santé vient en mangeant". Document élaboré dans le cadre du Plan national nutrition-santé 2001 et les fiches conseils PNNS (inpes.sante.fr).

à retenir

Une alimentation équilibrée fait partie du traitement du diabète, comme la pratique d’une activité physique régulière adaptée et la prise de médicaments.
Il est recommandé de consommer des sucres complexes (féculents) et des sucres simples (fruits) à chaque repas pour éviter les variations importantes de la glycémie au cours de la journée.
Votre médecin et les professionnels de santé qui vous entourent peuvent vous conseiller pour maintenir une alimentation équilibrée qui vous convienne.

Haut de page

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin