Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Le service social de l'Assurance Maladie
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 19 novembre 2015

À vos côtés en cas de besoin

Avec près de 1 800 assistants sociaux, le service social de l’Assurance Maladie aide les personnes qui ont besoin de soutien face à certaines difficultés. Les témoignages croisés de Michèle, adhérente à sophia, et de Stéphanie Barbat, son assistante sociale.

"Nous aidons la personne à cheminer et à organiser sa vie en fonction des circonstances” résume Stéphanie, assistante sociale de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) de Midi-Pyrénées. C’est en Ariège, où elle exerce, qu’elle a rencontré Michèle, 70 ans, qui a un diabète depuis 10 ans. Michèle a eu besoin d’un soutien au moment du décès de son mari. “Stéphanie, mon assistante sociale, m’a aidée sur des questions administratives et aussi sur le plan moral” raconte-t-elle.

Vous accompagner dans vos démarches

Comme Michèle, tout le monde peut se retrouver en situation de fragilité et avoir besoin d’orientation. Parce que l’assistant social connaît les droits des assurés, il peut les aider, notamment sur les sujets administratifs et d’accès aux soins : des aides au logement au choix d’une complémentaire santé, en passant par les questions portant sur les indemnités journalières en cas d’arrêt de travail, le retour à domicile après une hospitalisation ou le décès d’un proche.

Au premier contact, “si la personne se sent isolée, comme parfois en milieu rural” souligne Stéphanie, “on l’informe de ses droits et on l’oriente vers l’offre adaptée à sa situation”. “Stéphanie m’aide si je ne comprends pas, par exemple une démarche administrative à faire sur internet” décrit Michèle sans détour.

À votre écoute, pour vous orienter…

Et si la personne a un diabète ? Pour Stéphanie, “le diabète peut bouleverser les repères de vie”. Le service social remplit alors une mission d’information : aide à la prise en charge, liste des structures spécialisées… “Nous connaissons tous les partenaires” précise Stéphanie.

Souvent, la question de l’alimentation est abordée, par exemple “l’accès aux produits frais bon marché” précise-t-elle. Certains entretiens individuels peuvent être aussi l’occasion pour les patients et leur entourage de faire le point ensemble et de bénéficier éventuellement d’un soutien psychologique. “Une situation sociale difficile peut aussi influencer l’équilibre du diabète” indique Stéphanie.

… et échanger en confiance

De son assistante sociale, Michèle parle avec le coeur : “Cette dame est merveilleuse, elle m’a guidée et me guide encore. Elle est comme une amie”. Stéphanie estime pour sa part que “les gens parlent en confiance avec les assistants sociaux car ils savent que nous sommes soumis au respect du secret professionnel et que notre rôle est de les aider”.

Quand on est un peu perdu, on est content de trouver des personnes qualifiées qui sont à notre écoute. Je n’hésite pas à conseiller le service social à d’autres car l’aide qu’il m’a apportée est énorme”, résume enfin Michèle avec reconnaissance.

Haut de page
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin