Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Les associations de patients et Maisons du diabète
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 29 novembre 2013

Reportage dans un atelier de l'AFD

Les groupes de discussion animés par des "patients experts" de l’Association française des diabétiques (AFD) permettent d’améliorer, dans l’échange, sa connaissance pratique du diabète comme de réviser les angoisses ou les représentations erronnées que chacun porte souvent sur le diabète. Reportage à Sézanne dans la Marne (51).

"Passer de la théorie à la pratique, simplement par la conversation : voilà comment nous nous sommes familiarisés avec le diabète." Richard, la soixantaine, a découvert son diabète il y a quelques mois. Assise à ses côtés, Nanou son épouse confirme : "voilà seize ans que j’ai moi-même un diabète. Mais depuis que nous participons avec Richard au groupe de discussion, je considère vraiment le diabète comme une maladie".

Du coup, Nanou et Richard se sont mis à la marche. Un plaisir propice à l’équilibre du diabète qu’ils conjuguent au pluriel, dans une association de marcheurs. "Le collectif joue un rôle essentiel dans la manière dont se forgent la prise de conscience et le désir d’agir pour l’équilibre de son diabète" explique Michèle Wallart. "Patiente experte" et militante de l’AFD, elle anime la réunion toutes les deux semaines.

Richesse des vécus, qualité d’écoute

Voilà deux ans que Michèle, elle-même atteinte d’un diabète de type 2, organise des ateliers de discussion entre patients dans la région Champagne-Ardenne. Hérédité possible du diabète, craintes à l’égard de la cécité ou des problèmes rénaux : c’est ainsi que les sujets d’inquiétude de chacun se croisent, se déconstruisent et se raisonnent. Ensemble.

Des préoccupations plus quotidiennes abondent aussi sous les combles du pôle santé et médico-social de Sézanne : facteurs déterminant une glycémie haute, une glycémie basse, passage en revue des aliments sources de repas équilibrés, rappel des réflexes à avoir en cas d’hypoglycémie… Autour de la table ce jour-là, outre Nanou et Richard, il y a aussi les deux Gérard, Nadine, Martine et Georgette, 89 ans, la doyenne. "Nous sommes huit. Un nombre idéal qui permet d’échanger et de s’écouter" commente Michèle.

Bienveillance et convivialité

"Ce qui compte quand on vit avec le diabète : c’est d’être motivé" éclaire Gérard. "Il faut y croire. Prendre le temps de parler m’a aidé à comprendre l’intérêt des examens de suivi." De même "le fait d’échanger des astuces de cuisine, sous le regard bienveillant de Michèle qui connaît bien les ressorts de la maladie" facilite le quotidien, relaie l’autre Gérard.

Grâce au groupe de discussion, nos patients apprivoisent le diabète et les habitudes de vie nouvelles qu’il suppose. Cela dans la bonne humeur et la convivialité. "Cela va me manquer quand nos ateliers seront finis !" constate Richard. D’ici là, le groupe se retrouvera une dernière fois autour de bons plats équilibrés cuisinés par chacun. 

Haut de page
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin