Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
L'infirmier-conseiller en santé sophia
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 29 novembre 2013

Marcher aux côtés des patients

Les infirmiers-conseillers en santé sont à l’écoute des adhérents du service sophia, partout en France. Écoute, bienveillance, simplicité : l’accompagnement en santé est un outil de mieux-être pour la qualité de vie des patients, en soutien des professionnels de santé. Rencontre à Albi avec celles et ceux qui "font" le service sophia.

"Comme infirmière-conseillère en santé, je marche aux côtés des patients." Pour parler de son action auprès des adhérents du service sophia, Brigitte a le sens de la formule. Après dix ans d’exercice de nuit à l’hôpital, Brigitte a franchi le pas "sur un coup de tête". Devenue conseillère en santé en 2008, alors que sophia faisait ses premiers pas, elle s’est depuis forgé une idée bien arrêtée de son nouveau métier.

Brigitte a contribué à donner corps à l’accompagnement en santé. Lequel était jusqu’alors inédit en France. Des images fortes à l’esprit : "le conseiller en santé agit comme un guide. Plutôt que de marcher devant ou derrière le patient, il lui offre son épaule en appui dans sa vie de tous les jours" décrit-elle. "C’est un soutien bénéfique, car il complète l’action des médecins et des professionnels de santé qui suivent le malade dans la durée."

Oreille grande ouverte

Audrey fait, elle aussi, partie des premières infirmières à avoir rejoint le service. Pour décrire son activité, elle "ajouterait volontiers une oreille grande ouverte" à "l’épaule" dépeinte par Brigitte. Ainsi : "être conseiller en santé consiste à écouter et à savoir rebondir. Nous aidons le patient, par la discussion, à imaginer et mettre en oeuvre les solutions qu’il pense être à sa portée. Cela dans le but d’améliorer l’équilibre de son diabète et ainsi, sa qualité de vie" décrypte-t-elle.

Pour ce faire, Audrey développe le "versant relationnel, très humain" de son métier. "Nous appréhendons chaque individu dans sa globalité, à partir de sa situation et de ses attentes, de ses interrogations comme, parfois, de sa douleur" détaille-t-elle. Ce goût de l’autre, Gilles le partage "à 100 %" ; lui qui a choisi d’exercer au sein du service sophia pour "avoir plus de temps à consacrer aux patients".

Tandem sur la voie de l’équilibre

L’utilisation du téléphone est un atout aux dires des conseillers. "Il est plus facile pour les patients de parler à coeur ouvert, sans crainte du regard de l’autre. Surtout, ces échanges sont confidentiels et couverts par le secret médical" complète le docteur Alain Kostine, le responsable du centre d’accompagnement d’Albi.

"Nous parlons d’égal à égal avec les patients. Nous sommes des éveilleurs d’idées, en aucun cas des donneurs de leçons" éclaire Nadine, qui a longtemps exercé auprès de personnes âgées dépendantes. "Les patients et l’équipe de conseillers en santé font la route ensemble vers l’équilibre de la maladie. Ils construisent de petites et de plus grandes avancées qui peuvent limiter les risques de complications du diabète" explique-t-elle.

Petits et grands "mieux" pour reprendre la main

Chaque conseiller en santé a des motifs de satisfaction. "Comme ce matin,lorsqu’une patiente m’a appris que son taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) était équilibré à 7 %. Alors qu’il était à 9 % lors de notre première conversation, quelque temps plus tôt" raconte Audrey. La semaine passée, "un patient qui, ayant des problèmes d’érection, m’a dit qu’à la suite de notre conversation, il était parvenu à en parler avec son médecin traitant. Il avait de ce fait rendez-vous chez un spécialiste" se rappelle Gilles.

"Récemment, un adhérent m’a rappelé qu’il avait renoué avec l’activité physique depuis qu’il avait de nouveau un chien. Une possibilité dont nous avions parlé alors qu’il était très affecté par le décès de son animal précédent" conclut Nadine. Elle finit ainsi d’illustrer quelques-uns de "ces petits mieux qui aident les patients à reprendre la main sur le diabète et le cours de leur vie".

Haut de page
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin