Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
L'infirmier-conseiller en santé sophia
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 15 juillet 2014

Quand sophia rime avec diversité

La France est riche de sa diversité, l’accompagnement sophia également ! Avec plus de 510 000 adhérents en métropole et outre-mer, nos 240 infirmiers-conseillers en santé parcourent le territoire en vous accompagnant : modes de vie, habitudes alimentaires, climat… De Nice à La Réunion en passant par Saint-étienne, c’est le tour de France de sophia !

Première étape : Nice. Pour Véronique, l’une des premières recrues du service sophia, adapter l’accompagnement téléphonique qu’elle délivre aux patients adhérents est une évidence : "certaines habitudes font tellement partie du quotidien que les adhérents ne pensent même pas à nous en parler. J’ai ainsi découvert l’encas du nord : la "tartine". Il y a toutes sortes de tartines, sans compter ce qui est mis dessus ! À nous de creuser avec eux et, si besoin, de faire évoluer leurs habitudes pour l’équilibre de leur diabète". 

Direction Albi

"Vous êtes le rayon de soleil de ma journée !" entend souvent Michèle à propos de son accent du Sud-Ouest. Selon elle, les différences sont des "atouts : à chaque point négatif, on met en parallèle un point positif". Par exemple sur l’activité physique : "le climat du sud de la France est plus favorable aux activités d’extérieur toute l’année. Dans d’autres régions, on peut mettre davantage l’accent sur des activités d’intérieur comme le vélo d’appartement ou la gym douce. Et avec un adhérent urbain, on évoque plus souvent les parcs, salles de sport ou piscines dont il pourrait profiter près de chez lui".

Sa pratique s’enrichit aussi avec les adhérents d’origine étrangère, "par exemple quand le féculent de base n’est pas le pain mais le riz ou la semoule. On s’adapte !"

Cap au Nord

Après une halte éclair à Saint-Étienne (photos), rencontre avec Amélie à Lille. "Paris, la Corse, l’Alsace, le Centre, la Normandie… On voyage ! Bien sûr, les "Parisiens stressés" n’ont pas tout à fait le même mode de vie qu’en Creuse… Mais dans tous les cas, on part des besoins et des priorités propres à chaque personne."

Comme ses collègues, Amélie constate aussi "certaines situations de précarité. On aborde alors souvent des sujets très pratiques : comment faire ses courses avec un petit budget, à quels organismes sociaux s’adresser… Chaque appel correspond à une tranche de vie, à une situation particulière".

Par-delà les mers

Élise fait partie des six infirmières conseillères en santé présentes en Martinique depuis 2013. "On parle surtout en créole avec les adhérents antillo-guyanais. Plus largement nous partageons le même vécu quotidien.

Par exemple ? "Nous avons bien d’autres fruits et légumes qu’en métropole ! Côté fruits : corossol, mangue ou goyave. Et côté légumes : igname – qui est aussi un féculent, gombo ou encore christophine."En Guyane, le plus grand département de France, Élise observe "différentes réalités, notamment entre les villes et les régions très éloignées".

DERNIÈRE ÉTAPE : LA RÉUNION

"Nous avons ouvert le 8 janvier dernier" indique Audrey, "avec deux jours de retard à cause du cyclone !" Là aussi, le créole "ouvre des possibilités. Les adhérents se sentent mieux compris". Surtout que La Réunion est le département avec la plus forte proportion de personnes ayant un diabète : "ils connaissent tous quelqu’un avec un diabète".

Carrefour de l’océan Indien, l’île cultive le brassage. "Réunionnais, métropolitains, populations d’origine mahoraise, mauricienne, malgache, maghrébine, indienne… La Réunion porte bien son nom !" reconnaît Audrey, qui tient là la conclusion de ce périple : "au-delà des diversités de situations, le service sophia a pour objectif que chaque personne s’approprie des solutions concrètes dans son quotidien. C’est une approche nouvelle et un défi de tous les jours !"

Haut de page
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin