Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
L'infirmier-conseiller en santé sophia
Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 29 novembre 2013

Vos partenaires du quotidien

Vos 76 conseillers en santé ont, pour certains, près de trois ans d’expérience au sein du service sophia. Alors que vous êtes toujours plus nombreux à adhérer, des personnalités nouvelles sont arrivées pour vous accompagner. Rencontre avec deux générations d’infirmiers devenus conseillers en santé.

Jean-Claude est un “ancien”. Marie-Pierre est une “nouvelle”, arrivée il y a huit mois. Jean-Claude et Marie-Pierre se sont connus il y a vingt ans dans une autre vie, alors tout jeunes infirmiers à l’hôpital. Marie-Pierre raconte. “J’étais infirmière libérale et une de mes patientes était adhérente. Une amie connaissait quelqu’un qui travaillait à sophia. J’ai appelé Jean-Claude, ne sachant pas qui il était”. Jean-Claude l’interrompt : “j’ai reconnu tout de suite Marie-Pierre”. Marie-Pierre a rejoint sophia “après avoir discuté avec Jean-Claude. J’étais très intéressée par ce service novateur”.

Un métier d’écoute

Ces infirmiers expérimentés ont reçu une formation sur le diabète avant d’exercer leur nouveau métier. Pour Jean-Claude, l’accompagnement est une question de “relation”. Muriel, qui vient d’arriver, parle de “trait d’union”. Avant, elle travaillait comme infirmière dans un laboratoire pharmaceutique. Jeune recrue, Sylvie exerçait auparavant à l’hôpital, dans la prévention sanitaire, un métier technique. Sa pratique a changé du tout au tout. “J’apprends à écouter” estime Sylvie. “Il faut être 100 % à l’écoute pour mener de bons entretiens, identifier les besoins prioritaires. L’accompagnement, c’est une alliance” décrit-elle.

De leurs échanges avec les adhérents, tous tirent les mêmes enseignements. “Le téléphone, c’est presque comme du face-à-face” estime Jean-Claude. “L’intuition et le timbre de voix sont très importants” précise Muriel. “Les premières minutes sont capitales, dès le premier bonjour” poursuit Sylvie. “À tous nous disons ‘vous pouvez nous rappeler’. sophia est un soutien dans la continuité” complète Marie-Pierre.

De l’apprentissage à la transmission

À la création du service sophia, les adhérents n’avaient pas l’habitude qu’on les appelle” se souvient Jean-Claude. “Depuis, il y a eu de la ‘pub’, les gens en entendent parler par des proches ou des professionnels de santé.” D’après Marie-Pierre, “les ‘anciens’ ont fait un premier travail. C’est plus facile pour nous. De plus ils continuent à nous aider”. C’est aussi l’avis de Muriel. “Je vois régulièrement les plus expérimentés pour continuer à apprendre”. Inversement, les nouvelles recrues apportent un “regard neuf selon Jean-Claude.

L’accompagnement s’enrichit chaque jour

De plus en plus d’adhérents connaissent par exemple l’hémoglobine glyquée et savent que c’est un des examens de suivi” note Sylvie. HbA1c, alimentation, activité physique… Un exemple de ces échanges ? “Une personne ne comprenait pas pourquoi sa glycémie était élevée” raconte Jean- Claude. “Je lui ai demandé comment elle procédait. Elle la mesurait juste après chaque repas. Or dans ce cas, la glycémie est forcément un peu élevée. Il n’y avait donc pas de quoi s’inquiéter !

Les compétences des conseillers s’affirment à force d’échanges quotidiens. “Au premier appel, je n’étais pas très à l’aise” confie Marie-Pierre, comme certainement, à l’autre bout du fil, la personne qui échangeait pour la première fois. “Maintenant, on rebondit beaucoup plus facilement” insiste Jean-Claude. Sylvie acquiesce. “Nous gagnons en savoir-faire et en savoir-être au fur et à mesure des appels.” La dernière arrivée, Muriel, tient ce mot de la fin, éloquent. “Chaque appel est différent. Notre métier réserve beaucoup de belles rencontres, j’adore ce boulot !

Haut de page
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin