Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Accueil > Le diabète > Témoignages > Le chirurgien-dentiste, pour des soins et un suivi dentaire réguliers

Le chirurgien-dentiste, pour des soins et un suivi dentaire réguliers

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 05 janvier 2015

Le bilan dentaire annuel est l’un des examens de suivi recommandés avec un diabète. Pour le docteur Ghizlane Benzekri, chirurgien-dentiste en Gironde, limiter les risques de complications au niveau des dents et des gencives passe avant tout par un brossage efficace et un suivi régulier.

"Cela n’a rien à voir avec une carie" indique d’emblée le docteur Benzekri. "C’est en fait plus grave : des bactéries se déposent entre la gencive et la dent et s’accumulent en plaque dentaire. Cela favorise une inflammation des gencives (gingivite) qui, si rien n’est fait, conduit à une infection qui attaque le tissu de soutien de la dent (parodontite).

Gingivite ou parodontite, ces maladies dites "parodontales " sont plus fréquentes chez les personnes ayant un diabète, et favorisent le déséquilibre du diabète. Elles peuvent s’aggraver jusqu’à un déchaussement de la dent.

Se brosser les dents avec soin après chaque repas

Pour éviter ces complications, le brossage des dents est essentiel: "on mange tous les jours, donc des dépôts bactériens se forment tous les jours" résume le docteur Benzekri. "Leur élimination permet d’évacuer un risque majeur." D’où un brossage après chaque repas et au moins deux fois par jour. "Ces complications étant infectieuses, elles peuvent se transmettre d’un individu à l’autre" précise- t-elle, rappelant ainsi que la brosse à dents est strictement personnelle et à remplacer tous les deux ou trois mois.

"Je demande parfois à mes patients d’amener leur brosse à dents pour discuter ensemble du brossage : choisir une brosse petite et souple, ne pas appuyer mais brosser longtemps – au moins deux minutes – et toujours de la gencive vers la dent." En complément, peuvent êe utilisés du fil dentaire ou une brossette interdentaire. Autre mesure utile : l’arrêt du tabac. "J’encourage mes patients à arrêter car le tabac freine la cicatrisation et diminue l’efficacité du traitement."

Consulter le chirurgien-dentiste au moins une fois par an

Pour la consultation dentaire, le docteur Benzekri conseille de "ne pas venir à jeun en cas de stress, d’amener sa radio panoramique si possible, et surtout," insiste-t-elle, "de voir le chirurgien-dentiste dès qu’apparaissent des symptômes comme des saignements ou des gencives rouges ou gonflées".

Car même si la "peur du dentiste" touche encore certains adultes, les soins dentaires ont largement gagné en confort : "si la personne prend soin de ses dents et consulte régulièrement, tout se passe bien !"

Haut de page

Le suivi en pratique

Les soins bucco-dentaires (bilan dentaire annuel ou détartrage, par exemple) en lien avec un diabète en affection de longue durée (ALD) sont pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie. 

> En savoir plus

Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

Témoigner

Vous souhaitez nous apporter votre témoignage ?

Contactez-nous au 
0 809 400 040 (Service gratuit + prix appel).

> Si vous habitez les DOM

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin