Revenir à la page d'accueil d'ameli-sophiasophiaPour mieux vivre avec une maladie chronique
Le diabète
Accueil > Le diabète > Témoignages > "Le marathon, une épreuve qui se gagne aussi sur la longueur, à son rythme"

"Le marathon, une épreuve qui se gagne aussi sur la longueur, à son rythme"

Imprimer Envoyer à un ami FacebookTwitterGoogle +
Mis à jour le 15 octobre 2015

"Animo ! Animo !" hurlent les supporters sur le bord de la route. S’il vous arrive de courir une compétition du côté de Perpignan ou, plus au Sud, en Catalogne espagnole : ne vous offusquez pas.
"À Barcelone, pendant le marathon, les spectateurs ne vous traitent pas de "bipède" en vous criant "Animo". Ils vous encouragent ! "Animo", ça veut dire "courage" en Catalan" rigole Ahmed.


Du courage, il en faut pour s’élancer dans cette course de 42,195 km comme le fait ce solide catalan, par ailleurs ancien pilier de rugby. "Ce qui compte avant tout : c’est l’entraînement et le moral" précise Ahmed. "Je reviens de Séville où j’ai battu mon record personnel : 3h45 ! (NDLR : le record du monde est de 2h02). C’était mon 9e marathon. Depuis que j’ai arrêté le rugby à 38 ans, je me suis lancé dans la course de fond, sur un coup de tête avec des copains."

Amicale des « Semelles de Plomb »

À Perpignan, au pied du Mont Canigou – "la montagne sacrée des Catalans" – où s’entraînent Ahmed et les « Semelles de Plomb », l’amicale de coureurs que celui-ci a fondée avec ses amis, c’est la camaraderie qui motive les sportifs. Même quand les athlètes passent du rugby au marathon, du jeu collectif à la course, "c’est l’esprit et l’ambiance du ballon ovale qui continuent de nous animer".

Sans doute est-ce cette mentalité qui aide aussi Ahmed à "continuer à s’entraîner quatre fois par semaine" malgré un diabète découvert il y a deux ans. "Je me levais quatre fois par nuit pour aller aux toilettes. Les suspicions de mon médecin n’ont pas tardé à être confirmées" confie-t-il. Depuis, Ahmed reste un "bon vivant". Mais il a rééquilibré son alimentation avec la diététicienne qu’il consulte à l’hôpital de Perpignan.

Manger plus équilibré :« c’est pas le Mont Canigou ! »

"Ça va : c’est pas la montée du Canigou !" s’amuse Ahmed. Le plus dur pour Ahmed a été de s’habituer à prendre des médicaments tous les jours. "Et à cela : je n’étais pas du tout préparé" explique-t-il. "Il n'empêche que c’est sans doute grâce aux médicaments et à ce que je mange, à la course aussi, que ma glycémie est à l’équilibre".

Ahmed sait qu’il existe des épreuves d’endurance autres que dans le sport et que l’équilibre du diabète se gagne aussi sur la longueur et à son rythme. Ainsi envisage-t-il "de faire le marathon de New York pour ses 50 ans". Ahmed ne raccrochera pas ses "semelles de plomb" de sitôt.

Haut de page
Aller plus loin avec sophia

Avec sophia, l'Assurance Maladie m'accompagne pour mettre en pratique les recommandations de mon médecin traitant en m'apportant : 

  • de l'information, des témoignages et conseils
  • le soutien par téléphone d'un infirmier-conseiller en santé

> En savoir plus sur le service sophia

Témoigner

Vous souhaitez nous apporter votre témoignage ?

Contactez-nous au 
0 809 400 040 (Service gratuit + prix appel).

> Si vous habitez les DOM

HON CodeCe site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici
Les autres sites de l’Assurance MaladieAmeli.fr : je m'informe sur mes droits et mes démarchesMon compte : je consulte mes remboursement et j'effectue mes démarchesAmeli-santé.fr : Ma référence en information santé
popin